fais rien jaillir quand j’ai l’épiderme prêt à se replier passe même pas la balayeuse fais rien fais rien arrête de me défendre de crier mes couleurs jusque dans les reflets d’asphalte dis plus ça fait rien ça fait vraiment rien si ça peut tuer le mot littéraire sur mon CV  fais à la prochaine saison y en aura une que je sois là ou pas aie confiance parce que je suis étendue dans mon savoir la tête couverte les oreilles en bouillon à écouter sans pencher le fleuve à faire des ressacs des rotations de ballons poire 2h14 mais je bouge pas encore y a des fatigues qui se valent plus profondes des nuits qui s'empilent sous la cendre recrachée y a déjà des vides de fait de tout préparés ça se fixe des jours de peur de se coucher par des longues séances d’accouplement entre le même mal que moi et le même mal que la serveuse qui s’en fout du cash de ton envie de la baiser à part de ça le monde entier veut juste savoir combien ça coûte de dégueuler mes phobies pleines après tes bières dans l’entrepôt à 2h35  rien j’écris pas pour toi.