des temps des largeurs thoraciques à taper les maux dans cet état dans ce stationnement dans cette incontinence dans cette fourrure étrangère dans ce bain dans ces dents dans ces mains trempées le sexe crissé la mousse haletante le vote du père le doute sera toujours là ce sera long complètement pour arriver à m’immoler